Demande de création individualisée de lettre type

service rédaction de lettres type à la demande
service rédaction de lettres type à la demande

Dans le domaine de l’immobilier, on peut être confronté à de nombreuses difficultés qui se règlent facilement à l’aide d’un courrier.

Encore faut-il savoir rédiger avec précision et concision ses missives.

Pour vous aider dans la rédaction de vos lettres, je vous propose mon recueil de lettres types (sur simple inscription à la newsletter du site).

Dans le cas où vous n’y trouveriez pas la réponse à votre problématique, je me propose de vous rédiger des lettres types à la demande.

Pour cela, lisez le contrat ci-dessous et formulez votre demande de lettre type au moyen du formulaire qui le suit.

Contrat pour la rédaction de lettres types à la demande
Article 1
Le service, ci-après nommé "rédaction de lettres type à la demande" est un service gratuit.
Article 2
Le bénéficiaire de la rédaction de lettres type à la demande doit être majeur, capable et disposer d'une adresse email personnelle.
Article 3
La rédaction de lettres type à la demande est proposée en échange d'un abonnement à la newsletter du blog immobilierenregion.com.
Article 4
Le bénéficiaire de la prestation rédaction de lettres type à la demande, pourra résilier son abonnement à la newsletter à tout moment et dispose d'un droit d'accès, de modification, de réctification et de suppression de ses informations personnelles en adressant un email à llopa.eriani[at]gmail.com
Article 5
La rédaction de lettres type à la demande est un service non payant. Le bénéficiaire doit néanmoins utiliser ses propres connexions à l'Internet et outils de navigation personnels pour bénéficier de la rédaction de lettres type à la demande. Un email de confirmation sera posté lors de toute demande, accusant réception de celle-ci. Immobilierenregion.com met à disposition des internautes un modèle, un exemple de courrier consécutivement à la demande d'un bénéficiaire.
Article 6
La charge de vérification de l'adéquation du courrier avec les besoins du bénéficiaire de la rédaction de lettres type à la demande reste de la responsabilité du bénéficiaire. La responsabilité du rédacteur du service ne pourra en aucun cas être recherchée en raison de déconvenues qui pourraient apparaître suite à l'usage du service.
Article 7
Le contenu des lettres type, produites dans le cadre du service rédaction de lettres type à la demande reste la pleine propriété du rédacteur. En vertu des droits de la propriété intellectuelle, toute utilisation ou reproduction par quelque moyen que ce soit, à des fins commerciales est interdite. Tous les droits sont réservés pour tous pays.
Article 8
Les lettres type issues de la rédaction de lettres type à la demande seront mises à la disposition des internautes au fur et à mesure de leur production, ce que les bénéficiaires du service acceptent par avance. Les bénéficiaires du service ont conscience que leur demande ne relève pas du droit d'auteur. Ils ne pourront réclamer de prestation autre que le bénéfice de la lettre type mise à leur disposition en réponse à leur demande.
Article 9
La rédaction de lettres type nécessitant un temps de production aléatoire, immobilierenregion.com ne garantit pas le délai de réponse ni de traitement de la demande qui sera toujours traitée dans le laps de temps le plus bref possible. Le logo urgence, ne signifie pas que le délai attendu par le bénéficiaire pourra être tenu.
Article 10
La rédaction de lettres type est une aide proposée aux internautes. Il ne s'agit ni de conseils juridiques ni d'incitations à un quelconque comportement. Toutes les démarches réalisées par le bénéficiaire restent du ressort de sa seule responsabilité.

Si ce service vous est utile, partagez, diffusez-le auprès de vos amis et prenez le temps de naviguer sur le blog, vous y trouverez de précieux conseils. Bonne lecture.

Jeu concours immobilierenregion.com gagnez une place à mon séminaire

Aujourd’hui, je vous propose un jeu concours.

Vous pouvez participer du 8 juin 2017 au 1er novembre 2017 à minuit.

Le but du jeu est de répondre correctement au questionnaire que je vous ai concocté.

Vous participerez alors au tirage au sort qui peut vous faire gagner une nuit pour deux dans une chambre d’hôtes de ma petite ville touristique, des places pour participer gratuitement à mon séminaire, au cocktail entre investisseurs ou à l’un de mes ebooks (plus de cent pages de conseils !). Dans tous les cas, pour vous remercier de votre participation, vous recevrez un cadeau surprise !

  1. Citer une des cinq astuces pour choisir un artisan sérieux, d’après immobilierenregion.com ? indice
  2. Qu’est-ce qu’un « channel manager » ? indice
  3. Quel est le premier des six points forts qui vous permettront de rédiger une annonce immobilière efficace ? indice
  4. Copiez le dernier lien externe proposé dans l’article « La bulle spéculative immobilière va-t-elle exploser demain ? » indice

Remplissez le formulaire ci-dessous. Votre participation vaut acceptation du règlement du jeu déposé chez maître Breuil, huissier de justice à Chauvigny, au 31 bis rue du marché et consultable via le lien en-dessous du formulaire. Bonne chance.

Règlement du jeu concours

règlement du jeu concours immobilierenregion.com le jeu 2017

Règlement du jeu concours « immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 »

Article 1

« immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 », est un jeu concours gratuit et sans obligation d’achat, libre et ouvert à toute personne majeure, capable, ayant une adresse email personnelle.

L’objet du concours est la réalisation, par voie numérique, d’un jeu à énigmes, avec tirage au sort ouvrant droit à des lots.

Les questions auxquelles il convient de répondre, sont les suivantes :

Citer une des cinq astuces pour choisir un artisan sérieux, d’après immobilierenregion.com ? indice

  1. Qu’est-ce qu’un « channel manager » ? indice

  2. Quel est le premier des six points forts qui vous permettront de rédiger une annonce immobilière efficace ? indice

  3. Copiez le dernier lien externe proposé dans l’article « La bulle spéculative immobilière va-t-elle exploser demain ? » indice

Article 2

« immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 » est organisé par l’auteur du blog http://immobilierenregion.com/ camille coulombier, 14 rue du marché, 86300 Chauvigny, dans le but de promouvoir et faire connaître ce dernier.

Les participants peuvent concourir du 8 juin 2017 jusqu’au 01 novembre 2017 minuit (heure de Paris), sur le blog immobilierenregion.com en complétant le formulaire dédié et en remplissant les champs obligatoires.

Article 3

« immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 » est doté de 5 gros lots principaux et 30 lots supplémentaires.

Les gagnants seront tirés au sort parmi les formulaires participants et ayant répondu correctement au jeu d’énigmes.

Le premier gagnant se verra attribuer une place pour deux jours au séminaire « immobilierenregion.com, investir en région en 2017» et une nuit en chambre d’hôtes (photo non contractuelle)

valeur : 678 euros

Le second gagnant se verra attribuer une place pour participer, durant deux jours au séminaire « immobilierenregion.com, investir en région en 2017»

valeur : 600 euros

Le troisième, quatrième et cinquième gagnants se verront attribuer une place pour participer à la première journée du séminaire « immobilierenregion.com, investir en région en 2017»

valeur : 300 euros

Les trente gagnants suivants se verront invités à l’apéritif du séminaire et gagneront le ebook « investir éthique et rentable en région »

valeur : 110 euros

Les participants à « immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 », se connecteront – par leurs propres moyens et au moyen de leurs outils personnels – à l’espace dédié « immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 » sur le site http://immobilierenregion.com/ et y rempliront le questionnaire. La participation à ce jeu est corrélée au remplissage du questionnaire en entier, à son expédition auprès du site http://immobilierenregion.com/ et à la réception d’un email de confirmation de la participation au jeu « immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 » accusant bonne réception du bulletin de jeu. La participation au concours abonne le participant à la newsletter du site http://immobilierenregion.com/ Le participant est libre de se désabonner à tout moment en envoyant un mail à llopa.eriani[at]gmail.com.

Les participants seront prévenus des résultats du jeu « immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 » à l’issue du tirage au sort (en date du 10 novembre 2017) et au plus tard 7 jours avant la distribution des prix par email, et par téléphone (si ce champ est rempli par le participant lorsqu’il poste son formulaire de réponse).

Les prix ne donneront lieu à aucune autre contrepartie que ce soit à l’exception du ou des lots prévus dans le règlement. Aucune autre charge que les lots ne peuvent être portés à la charge de l’organisateur.

Article 4

Aucune donnée personnelle ne sera cédée à des tiers. Conformément à la loi informatique et libertés, tous les participants disposent d’un droit d’accès, de vérification et de suppression de leurs données personnelles, par simple email adressé à llopa.eriani[at]gmail.com

Article 5

En cas de litige, l’organisateur du jeu aura autorité souveraine pour trancher tout conflit issu de la participation au jeu concours.

Article 5

En cas de force majeur, l’organisateur se réserve le droit d’annuler le jeu « immobilierenregion.com, le JEU, septembre 2017 ». Dans la mesure du possible, il en aviserait les participants et leur offriraient la possibilité de participer au jeu suivant s’il se révélait possible à organiser.

Article 6

Le présent règlement est consultable auprès de maître Breuil, huissier, au 31 bis rue du marché, 86300 Chauvigny, auprès de qui il est déposé, ainsi que sur la page internet dédiée, sur le blog immobilierenregion.com.

Domiciliation des revenus suite à un prêt immobilier

La banque peut-elle vous obliger à domicilier vos revenus dans ses comptes suite à l'octroi d'un prêt immobilier ?
La banque peut-elle vous obliger à domicilier vos revenus dans ses comptes suite à l’octroi d’un prêt immobilier ?

Oui, la banque a le droit d’exiger la domiciliation de vos revenus dans ses comptes suite à l’octroi d’un prêt immobilier !

Il y avait un vide juridique quant à cette pratique fréquemment imposée par les organismes de prêt bancaire lorsqu’ils vous octroient un prêt immobilier de domicilier vos revenus dans leurs comptes.

La loi sapin 2 permet donc, dorénavant, aux banques de rendre la pratique de la domiciliation des salaires sur leurs comptes, légale lorsqu’ils vous consentent un prêt immobilier. Cette domiciliation des salaires peut être exigée durant 10 années consécutives, mais non durant toute la durée du crédit immobilier et, en tout état de cause, ne peut excéder la durée du prêt consenti.

Néanmoins, la banque doit vous accorder, en même temps, une « contrepartie individuelle » rédigée dans le corps des conditions de prêt. Si elle omet cette contrepartie, la condition est réputée non écrite et vous n’êtes donc pas contraint de domicilier vos revenus au sein des comptes de la banque !

Prenez le temps, plus que jamais de lire vos contrats de prêt.

Ces nouvelles dispositions entrent en vigueur au 1er janvier 2018.

Source :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034849528&categorieLien=id

Disposer de liquidités sans revendre ses actifs immobiliers

Un actif vous fait gagner de l'argent, il est dommage de le revendre pour disposer ponctuellement de liquidités...
Un actif vous fait gagner de l’argent, il est dommage de le revendre pour disposer ponctuellement de liquidités…

Est-il possible de disposer de liquidités sans avoir à revendre ses actifs immobiliers en cas de difficultés passagères ?

Cette question est légitime, Anna. Je te remercie de la poser et je vais tenter d’y apporter une réponse.

Acquérir des actifs immobiliers demande du temps

Un patrimoine immobilier, s’il n’est pas acheté cash (souvent, c’est contre-productif car on ne bénéficie pas de l’effet de levier), nécessite d’avoir recours à un crédit. Par conséquent, on est rarement propriétaire de nos actifs immobiliers avant une date lointaine.

En effet, dans un premier (long) laps de temps, c’est en réalité la banque, auprès de qui l’acquéreur est débiteur, qui possède les droits sur ces actifs immobiliers. Mis en gage au moyen d’une hypothèque ou d’un privilège de prêteurs de deniers, nos biens immobiliers ne sont des actifs que pour la banque qui peut, bénéficier du remboursement du prêt et des intérêts, nous compter dans son portefeuille clients et vendre le bien immobilier en cas d’impayés.

Dans un marché immobilier qui pourrait se révéler baissier, à terme  – lire à ce propos :dans lequel l’auteur explique les motifs pour lesquels le marché progresse vers une dynamique en faveur des acheteurs d’actifs immobiliers

Avoir un actif de grande valeur mais soumis aux aléas d’un marché capricieux, peu élastique et peu fluide peut questionner de façon légitime. En cas de besoin, comment disposer de liquidités ?

Disposer de liquidités sans revendre ses actifs immobiliers : un tour de passe passe en cas de force majeure, la vente à réméré

Dernier recours pour bénéficier de liquidités : la vente à réméré

Vous l’avez vu ? Vous le voulez ? Vous êtes prêt à l’acheter ? Eh bien non, finalement, je ne revendrai pas mes actifs immobiliers pour obtenir des liquidités. Je joue à quitte et double avec la vente à réméré.

Cette solution légèrement complexe et assez peu connue vise à permettre à un propriétaire de disposer de liquidités, sans avoir besoin de procéder à la revente réelle de ses actifs immobiliers.

Alexandre Achille Duval est très précis sur cette question.  Je vais néanmoins déflorer le thème et vous expliquer en quoi la vente à réméré est susceptible d’offrir des liquidités à l’heureux propriétaire d’actifs immobiliers.

Elle s’applique, en dernier recours, lorsque la banque ne finance plus un individu ou une entreprise au bord de la faillite.

Le principe est de vendre son actif immobilier à un investisseur qui vous permet de bénéficier immédiatement de liquidités à hauteur de 70 à 80% environ de la valeur de votre actif immobilier. Un contrat est dressé qui vous permet de continuer à occuper le bien immobilier durant une période déterminée contractuellement, de 6 mois à 5 ans, contre finances. A l’échéance de la période, vous pouvez (sans obligation) racheter votre propre bien sans frais autres que ceux déterminés, contractuellement, à l’origine.

Moins de liquidités dans votre poche : le portage immobilier

Plus récent et réputé à caractère solidaire, le portage immobilier fonctionne de la même façon que la vente à réméré, mais met (par convention) plus de frais à la charge du « vendeur » de  l’actif immobilier. En qualité de vendeur d’actifs immobiliers en recherche de liquidités, le cadre de la vente à réméré est plus avantageux.

Disposer de liquidités sans perdre le bénéfice de ses actifs immobiliers : vendre à une sci familiale à capital variable

Un montage qui permet de bénéficier de liquidités

Pour bénéficier de liquidités sans avoir besoin de perdre le bénéfice de ses actifs immobiliers, on peut envisager de les céder à une SCI familiale à capital variable. Ce qui peut être l’occasion de transmettre partiellement un actif rentable en le faisant racheter (au moyen d’un crédit) par la SCI. L’avantage est que d’après les dispositions de l’article L231.3 du Code de commerce, l’augmentation de capital lié à la transmission d’actifs immobiliers à la SCI ne nécessite pas de formalités ou surcoûts spécifiques. Le refinancement par votre propre SCI familiale permet d’obtenir des liquidités sans contreparties coûteuses.

Coût des formalités pour transmettre un actif immobilier

La rédaction d’un acte de propriété réalisé par notaire est obligatoire. Le coût est variable et à la discrétion de l’office notarial. Le coût du certificat de propriété, fixe, est, actuellement de 0.50% de la valeur du bien immobilier. Les émoluments pour mutation de l’actif immobilier a un coût plancher et plafond fixés par le décret du 26 février 2016. La somme est obligatoirement supérieure ou égale à 90 euros et inférieure à 10%. C’est cette partie variable et donc négociable, qu’il faut comparer en interrogeant plusieurs offices notariaux. En fonction de la valeur estimée de vos actifs immobiliers et donc des risques d’erreur dans l’établissement de cette évaluation, la négociation sera plus ou moins aisée.

Principes à respecter pour eviter une REQUALIFICATION de la vente par le fisc

  1. Aucun membre associé de la SCI familial ne doit être actionnaire majoritaire
  2. Le bien immobilier doit appartenir expressément au vendeur, de préférence sous le régime de la séparation des biens
  3. Le propriétaire ne doit-être, de préférence, ni gérant ni cogérant de la SCI de façon à ce que l’actif immobilier soit bien considéré comme vendu.

Ce montage peut se révéler périlleux, s’il est requalifié par le fisc…

Merci pour votre lecture de cet article. Vous pouvez recevoir mes cadeaux en vous abonnant via le formulaire ci-dessous ou à côté. Si vous avez des questions, vous pouvez obtenir aussi un complément d’informations personnalisé au moyen de l’espace « commentaires ». N’hésitez pas à indiqué que cet article vous a plus en le partageant et cliquant sur « j’aime ». 

Liens sources

www.cbanque.com/credit/vente-remere.php

fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9m%C3%A9r%C3%A9

www.immosafe.fr/le-remere/aspects-juridiques-remere/

www.scifamiliale.com/vente-a-soi-meme-tresorerie.html

 

 

Ou investir en région ?

Comment choisir où investir en région ?
Comment choisir où investir en région ?

Il est temps que je vous propose un article concernant les meilleurs lieux, en région, pour investir.

Où investir ?

En France, il y a une grande disparité de prix à l’achat en fonction des régions étudiées. Si l’on vit dans une grande agglomération très onéreuse, on peut être tenté de s’écarter des grands pôles afin de booster sa rentabilité lorsqu’on veut acquérir un bien immobilier locatif.

Dans quelle région investir ?

Quand on regarde une carte de France répertoriant les prix des biens à l’achat et que l’on compare cette carte des prix en région avec une autre datant de quelques années, on peut être dubitatif quand à l’évolution des prix de l’immobilier. On peut hésiter à acheter en se demandant, à bon droit, si la bulle immobilière va exploser demain

D’après mon expérience, plusieurs critères sont à prendre en compte pour investir en région. Par ordre de priorité, je dirais qu’il faut veiller à :

  1. Investir près de chez soi
  2. Investir dans une ville qui présente un avantage stratégique relatif
  3. Investir dans un bien de qualité, dans un quartier qui présente un avantage stratégique relatif

1. Il existe au moins une dizaine de bonnes raisons pour investir dans un bien immobilier situé dans la région dans laquelle vous-même résidez.

Investir en région dans votre ville vous permet de connaître le prix de marché des biens immobiliers que vous voulez acquérir
Investir en région dans votre ville vous permet de connaître le prix de marché des biens immobiliers que vous voulez acquérir

En effet, vous connaissez le marché immobilier de votre région, vous connaissez le prix du mètre carré non pas à la mise en vente, mais bien lors de la vente des biens, car vous avez la possibilité de discuter avec les gens qui vivent dans le même quartier, la même ville que vous. Vous savez donc combien ils ont vendu ou acheté leur maison, leur appartement, etc.

Investir en région vous permet de vous renseigner quant à la réputation des artisans à qui vous confierez vos chantiers
Investir en région vous permet de vous renseigner quant à la réputation des artisans à qui vous confierez vos chantiers

De la même façon, vous connaissez des artisans ou pouvez facilement vous renseigner quant à la réputation des uns ou des autres pour choisir le bon artisan, celui qui conduira rapidement vos travaux, au moindre coût, avec la meilleure fiabilité.

Investir près de chez vous vous permettra de réaliser des économies d'essence
Investir près de chez vous vous permettra de réaliser des économies d’essence

Investir près de chez vous vous permettra de réaliser de substantielles économies sur le prix de vos déplacements. Quelle que soit la région concernée, les distances obligent à des dépenses d’essence et d’entretien de la voiture que les investisseurs ne comptent jamais dans leurs tableaux d’amortissement, à ma connaissance. Mais si vous avez pour habitude de remplir votre déclaration d’impôts en frais réels et que vous travaillez à quelques dizaines de kilomètres de votre domicile, vous conviendrez que la note augmente rapidement…

Investir en région suppose de prendre en compte les avantages stratégiques relatifs du quartier ou de la ville qui vous intéresse
Investir en région suppose de prendre en compte les avantages stratégiques relatifs du quartier ou de la ville qui vous intéresse

2. et 3. Investir dans une ville et, a fortiori, dans un quartier dont on connait le prix de marché et les avantages stratégiques relatifs est un vrai plus.

Un avantage stratégique relatif est une qualité qui est apprécié par rapport à un repère. En effet, en province, on ne cherchera pas à obtenir les prestations du quartier le plus côté de Paris, mais l’on vérifiera, néanmoins, la proximité des transports, des écoles, du médecin, du cinéma qui seront des avantages stratégiques relatif, en comparaison avec d’autres lieux qui n’offrent pas ces avantages.

En région, comme ailleurs, l’emplacement compte, mais c’est un avantage stratégique relatif au quartier ou à la ville choisie qu’il faut se référer.

Pour cela, naturellement, dans une petite ville l’avantage stratégique est plus simple à percevoir que dans une grande ville. En revanche, il ne faut pas se tromper de rue. En région, le phénomène des quartiers est présent au niveau des rues : une rue aura moins bonne réputation et sera moins recherchée que celle qui la jouxte. Mais dix minutes de discussion avec un riverain, suffira à vous éclairer.

un patrimoine de plusieurs millions d’euros ? goulwenn tristant

Transcription du poadcast :

Bonjour et bienvenue dans ce nouvel épisode de "profils d'investisseurs immobiliers". Dans profils d'investisseurs immobiliers, je cherche à mettre en avant des investisseurs ayant une technique, une méthode, une approche bien à eux pour se constituer leur patrimoine immobilier.
Cette fois, je vous présente Tristant Goulwenn, 35 ans, riche d'une dette de presque un million cinq-cent mille euros et auteur d'une stratégie assez peu conventionnelle qu'il a baptisée "l'illusion bancaire". Il couple ce système avec la stratégie du séducteur multi conquêtes...
Tristant Goulwenn expose les détails de sa stratégie d'investissement dans le livre édité par Maxima : "Comment je me suis constitué un patrimoine de plusieurs millions d'euros avec un salaire de 1750 euros sans connaissance en immobilier ni aide particulière et avec pour capital de départ... 1000 euros !"
Ce titre et sous titre ultra longs indiquent bien la couleur. Il n'y connaissait rien, il a fait des erreurs, mais avancé quand même, il a élaboré une stratégie et finalement, il a mis KO ses adversaires (en l’occurrence les banques).
Tristant Goulwenn fonctionne "au mental", allant au bout de ses projets un peu inhumains. En 2016, il est devenu champion du monde d'ultra triathlon, un sport qui fait enchaîner natation, vélo, course, durant plusieurs jours d'affilée. Tristant Goulwenn explique qu'il en est arrivé au point d'avoir des hallucinations.
Lorsqu'en 2015, son livre est publié par les éditions Maxima, il s'est mis au plus près des machines, dans le bruits des rotors pour réaliser un mini reportage explicatif : Goulwenn Tristant le livre, diffusé sur youtube.
Et, dans ce fameux livre, Tristant Goulwenn explique comment il a réalisé un parcours d'investisseur hors normes, avant l'âge de 33 ans, en se fixant un défi en deux étapes, achetant 14 studios entre 2006 et 2011 puis 11 autres en l'espace de 5 mois.
Avant toute chose, je vous précise, chers auditeurs, que si son parcours d'investisseur immobilier est exemplaire, il est difficilement reproductible !
La stratégie de Tristant Goulwenn a cela de très humain et réaliste qu'elle évolue au fur et à mesure de ses nouvelles connaissances et de sa situation du moment.
Il a d'abord acheté pour lui en 2006, à l'âge de 24 ans, alors qu'il enchaînait un emploi de jour et un autre de nuit en toute illégalité, mais avec courage et débrouillardise. Ce sont d'ailleurs ces deux traits de caractère qui semble définir le mieux son tempérament et axent les bases de sa stratégie.
Quand on lit son livre, le souci saute aux yeux tout de suite : les techniques mises en oeuvre par Tristant Goulwenn pour obtenir des "mariages" avec les banques ne sont pas très nettes. Dès les premiers chapitres, il explique qu'il a utilisé un "compte fantôme" pour faire disparaître des charges, "l'illusion bancaire" pour "augmenter" temporairement ses revenus et qu'il a jonglé avec les découverts et créé des "déficits fonciers" de faussaire, sans compter qu'il a réalisé et produit de faux documents avec l'aide de ses père, frère, ami(e)s... Tristant a mis en place, de son propre aveu, des pièces de théâtre et mises en scènes pour obtenir - de haute lutte - ses crédits.
Je dirais donc que Tristant Goulwenn a un profil d'investisseur immobilier bien particulier qui est celui du "faussaire", raison pour laquelle ses techniques (éventées puisque diffusées par un livre, sur la toile, les réseaux sociaux, etc. ) sont "grillées" et non reproductibles.
Néanmoins, ses chiffres sont cohérents et paraissent en adéquation avec une certaine réalité ; la période (2006 à 2013) et le lieu (région parisienne et grandes villes) ayant une importance certaine pour générer un tel succès. En particulier la présence de très nombreux partenaires financiers, l'anonymat des grandes villes et ses multiples déménagements ont aidé Tristant Goulwenn à mettre en place sa stratégie d'investissement.
Tristant Goulwenn semble d'ailleurs avoir jonglé pendant des années avec un nombre d'activités (emploi principal, volontariat, sport, immobilier) qui entrent à peine dans les 24 heures quotidiennes allouées à tout un chacun.
Chers auditeurs, je vous invite, maintenant, à lire le livre de Tristant Goulwenn pour vous faire votre propre opinion quant à ses chiffres et à ses résultats. En tous cas, son parcours a cela d'intéressant qu'il est hors normes et jusqu'auboutiste.
Merci d'avoir suivi cette émission. Vous pouvez découvrir tous les autres épisodes de "profils d'investisseurs immobiliers" et de nombreux conseils et informations à propos de l'investissement immobilier sur immobilierenregion.com, en vous inscrivant à la newsletter du blog. A très bientôt et bonne semaine.

Livre de Tristant Goulwenn

vidéo youtube : « Goulwenn Tristant Le livre »

transcription de la vidéo :

Goulwenn Tristant :  » Bonjour, je me trouve devant easy print, aujourd’hui, où j’ai rendez-vous le 10 avril, pour l’impression de mon livre « Comment je me suis constitué un patrimoine de plusieurs millions d’Euros avec 1750 euros par mois » aux éditions Maxima.

Goulwenn Tristant :  » Nous voilà dans la… dans l’imprimerie easy print, c’est le jour de l’impression, le jour J. Toute la chaîne de production se trouve ici.

Ça commence par une bobine de papier. Du papier bouffon 80 grammes…

Qui va être imprimé dans cette grosse imprimante…

Il va y avoir un premier cheminement pour une impression recto avec toutes les  têtes d’impression qui sont ici dans toutes les couleurs.

… Ça va passer ici ; ça va revenir pour imprimer le verso.

Ensuite on peut voir que l’impression ressort ici.

Là on arrive aaaa à la machine contrôle qualité. Donc en fait c’est une machine qui va servir à contrôler l’écriture, les points, si tout est bien dans l’ordre ; si il n’y a pas de souci au niveau de la structuration du livre.

Apparemment, ça circule bien, c’est qu’il n’y a pas d’erreur.

On arrive ici à la partie humidification du livre. Parce que le livre a subi un un réchaud là-bas, donc on ré humidifie le livre légèrement. La chaîne continue ici. Et là, on arrive à la machine de découpe : des rouleaux qui tournent sur eux-mêmes et qui découpent le livre pour arriver au résultat final du livre imprimé en trois exemplaires. Après, de là, il va partir au collage donc il va partir dans une dans une autre pièce.  Ils vont faire l’assemblage et le collage du livre. »

Artisan : « Donc après l’impression on va jeter dix centimètres du corpus du bouquin. Le corpus, c’est la partie intérieure. Euh. On va passer sur une machine qui va faire un grécage. La première opération, c’est d’entailler une … ici    de façon à ce que la colle pénètre bien les fibres du papier et que le bloc soit vraiment solidaire de la couverture. Et la couverture va passer dans un… dans une forme qui … la plie, dépose de la colle au fond. Le bloc se … Et la couverture va être formée autour du livre avec des bords dépassants. Et on va se caler sur les traits de coupe, ici, du bloc et de la couverture pour éliminer les parties qui sont jetées deuxième opération et qui fait que le bouquin sera au format final Parce que coupe bien droite, pas de débord de la couverture soit bien alignées. Si on prend le bouquin tel qu’il va sortir, de la machine à dos carré là, on va se rendre compte que… que  la couverture dépasse un petit peu. C’est pas parfait. C’est l’exemplaire O, le premier exemplaire qui sort de la chaîne. »

Tristant Goulwenn :  » Bon bah ça y est la journée se termine donc  me voilà avec 10 exemplaires du livre dits « zéro ». Rendez-vous le 30 avril prochain pour la sortie. Voilà. A bientôt. »

 

10 bonnes raisons pour investir près de chez soi

10 bonnes raisons pour investir près de chez soi
10 bonnes raisons pour investir près de chez soi

Investir près de chez soi est (presque) toujours une bonne idée. Je me propose de vous lister dix bonnes raisons pour investir près de chez soi.

  1. Investir près de chez soi parce qu’on connaît les prix de notre marché immobilier
  2. Investir près de chez soi parce qu’on connait les avantages de sa ville et de son quartier
  3. Investir près de chez soi pour faire des économies d’essence
  4. Investir près de chez soi parce que nos amis peuvent nous rendre des services
  5. Investir près de chez soi pour établir de bons rapports avec ses locataires
  6. Investir près de chez soi parce qu’on sera plus réactif
  7. Investir près de chez soi pour éviter le squat de nos biens immobiliers
  8. Investir près de chez soi pour suivre les travaux
  9. Investir près de chez soi pour gérer la vie de la copropriété
  10. Investir près de chez soi pour assurer la gestion locative soi-même

Et quelques réserves quand même à l’investissement (trop) près de chez soi :

Le locataire vous sollicitera très souvent (même pour changer l’ampoule de son salon) et vous serez plus tenté de passer devant votre bien (plus ou moins sans vous en rendre compte).

Si vous connaissez d’autres bonnes raisons pour investir près de chez soi, ou qu’au contraire, vous pensez qu’il est préférable de mettre de la distance entre son bien locatif et soi, vous pouvez me le dire dans les commentaires.

Merci pour votre lecture attentive !

Comment éviter le squatt de votre bien immobilier ?

squatteurs comment éviter le squat

Il est de notoriété publique, en France, que lorsque des squatteurs s’invitent dans un bien immobilier, il devient vite (sous 48 heures) presque impossible de les déloger.

Entre la procédure qui prend en moyenne 18 mois et la trêve hivernale (qui arrive bien souvent au milieu)… On en est souvent pour deux années de procédures au minimum.

L’affaire « Maryvonne » illustre la problématique que génère les soucis de squatt, en France.

Transcription de la vidéo : Squatteurs à Rennes : Maryvonne va pouvoir récupérer sa maison

Reporter : "Ce matin, aucun signe des squatteurs dans la maison de Maryvonne. Ils auraient quitté les lieux avant l'avis d'expulsion. Le fils de cette dame de 83 ans est venu sur les lieux. Sa mère a enfin obtenu gain de cause par la justice."
Pierre Colomb : "Ouais, c'est un soulagement. Elle m'a dit... 18 18 18 mois de combat, un peu plus peut-être, quoi. J'voudrais même pas qu'elle la voit, la maison. La connaissant, elle voudra la voir. J'espère que ça va pas lui faire un choc... Quand on s'imagine que même la boîte aux lettres, ils ont mis leurs noms. Elle était plus chez elle, voilà."
Reporter : "Les individus occupaient, sans autorisation, l'habitation laissée vide depuis plusieurs années. Ils s'appuyaient sur une loi de 2007 ; une loi qui dit que des personnes peuvent s'installer dans un lieu dès lors que le propriétaire n'a pas réagi dans les 48 heures, ce que n'avait pas fait Maryvonne. 
Pour son avocat, la décision rendue à Rennes, peut changer la donne."
Philippe billaud : " Ça va booster la propriété. Ça va permettre à ces personnes de ne pas être stressées, de ne pas être inquiétées et ils connaîtront ainsi leurs droits : réaction immédiate, tout de suite porter plainte."
Reporter : "L'avocat des squatteurs a indiqué que ces derniers ne feraient pas appel de la décision. Pierre, lui, ne souhaite pas que sa mère revienne dans sa maison, devenue complètement insalubre."

Le plus simple est donc de faire en sorte que les squatteurs ne prennent pas la peine de s’installer afin de ne pas donner au propriétaire celle de les déloger…

Avoir de bons réflexes pour éviter de tenter les squatteurs

éviter le squat ne rien laisser traîner qui pourrait aider les squatteurs à forcer les entrées du bien immobilier
éviter le squat ne rien laisser traîner qui pourrait aider les squatteurs à forcer les entrées du bien immobilier

Pour se protéger des soucis de squatt, il faut avoir de bons réflexes, simples à mettre en oeuvre : préférer les portes « pleines » à celles en verre (elles ne se brisent pas facilement), toujours fermer les volets lors d’une absence ou d’une inoccupation prolongée de votre bien immobilier, confier un double des clés à un tiers de confiance situé à proximité du bien. Il ne faut pas que traînent dans les espaces extérieurs accessibles des outils (échelle, tournevis, marteau…) qui pourraient servir à s’introduire dans le domicile.

L’illusion d’une présence dissuade les squatteurs

relever le courrier pour éviter les squats
relever le courrier pour éviter les squats

Il est facile de faire attention à créer l’illusion d’une présence pour dissuader les squatteurs. Il faut s’assurer que cour, jardin et maison ou appartement soient convenablement entretenus. Il est facile aussi de s’assurer que le courrier ne déborde pas de la boîte aux lettres (penser à mettre un « stop pub »)   de préférence, une plaque, qui ne s’enlève ni ne s’arrache facilement, de manière à éviter que la boîte au lettres ne déborde en moins d’une semaine ! Vous pouvez rappeler à votre locataire – juste avant son départ – de bien faire suivre son courrier à son nouveau domicile.

Vous pouvez prévenir aussi la gendarmerie ou la police pour qu’un passage régulier devant votre bien immobilier soit prévu par eux.

Les dispositifs anti intrusion peuvent aussi dissuader les squatteurs.

Avec 75 euros, investis dans une caméra d’extérieur, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles (si vous y parvenez – personnellement, c’est toujours l’une après l’autre…).

Une serrure multi points, est, elle aussi, peu onéreuse et efficace.

Enfin, vous pouvez mettre en place un petit éclairage automatique, en extérieur avec détecteur de présence et minuterie. L’effet de surprise peut avoir un effet dissuasif sur les squatteurs.

En revanche, les barreaux, grilles et vitrages anti effraction coûtent très cher et rendront votre bien très peu attractif (pour vos futurs potentiels locataires) !

De façon générale, il est souhaitable, pour éviter d’attirer les squatteurs, de relouer rapidement votre bien après un départ en attirant le bon locataire

Textes de référence à propos du squat

Article 226-4 du code pénal

Article 38 de la loi DALO

Article L.411-1 du code des procédures civiles d’exécution

Rendre ses biens immobiliers insaisissables : la déclaration d’insaisissabilité

Comment rendre sa résidence principale insaisissable ?
Comment rendre sa résidence principale insaisissable ?

La déclaration d’insaisissabilité, légale depuis 2003

Prenant la forme d’un acte notarié, la déclaration d’insaisissabilité est un dispositif légal mis en place par la loi Dutreil depuis 2003. Elle vise à protéger les entrepreneurs de l’effet pervers de l’article 2286 du Code civil suivant lequel « quiconque s’est obligé personnellement est tenu de remplir son engagement sur tous ses biens mobiliers et immobiliers, présents et à venir ».

Vous êtes protégé de la saisie de votre maison quand la déclaration insaisissabilité est publiée
Vous êtes protégé de la saisie de votre maison quand la déclaration insaisissabilité est publiée

La résidence principale de l’entrepreneur est insaisissable depuis la loi Macron, les autres biens immobiliers, dès publication de la déclaration d’insaisissabilité

Une fois la déclaration d’insaisissabilité formalisée et publiée, vos biens immobiliers sont à l’abri de vos créanciers, sans autre formalité. Aucune procédure ne peut ne pourra aboutir qui viserait les biens déclarés insaisissables si vos créanciers professionnels [ attention, à titre privé, vos biens sont toujours saisissables en cas de dette contractée à titre privé].

En revanche, les créanciers détenteurs d’une dette professionnelle antérieure à la déclaration d’insaisissabilité pourront quand même engager une procédure.

Il est donc recommandé de faire réaliser et publier la déclaration d’insaisissabilité le plus tôt possible quand on envisage de réaliser une activité en qualité d’auto entrepreneur, de commerçant, d’artisan, d’agriculteur ou si vous voulez exercer une profession libérale (il faut être une personne physique). Dans le domaine immobilier, les loueurs en meublé professionnel peuvent y avoir recours.

La déclaration d'insaisissabilité est opposable au fisc sauf en cas de fraude
La déclaration d’insaisissabilité est opposable au fisc sauf en cas de fraude

La déclaration d’insaisissabilité est opposable au fisc

La déclaration d’insaisissabilité protège aussi vos biens immobiliers du fisc excepté dans le cas d’une fraude ou d’un manquement grave à vos obligations fiscales dont le fisc apporterait la preuve.

On peut renoncer à une déclaration d’insaisissabilité

En cas de besoin, on peut revenir en arrière avec une assez grande souplesse.

Il faut passer encore par un acte notarié.

On peut renoncer à l’insaisissabilité d’un seul bien ou de plusieurs auprès d’un unique créancier ou de plusieurs.

Il faut savoir qu’en cas de décès, la déclaration d’insaisissabilité est automatiquement révoquée. Vos héritiers ne sont pas protégés de vos dettes par cet acte…

Définition de la déclaration d’insaisissabilité

Transcription de la vidéo : la minute du notaire : Qu’est-ce que la déclaration d’insaisissabilité ?

Le conseil régional des notaires de la cour d'appel de Rennes vous présente la minute du notaire.  
Maître Corinne Jean, notaire : "Instaurée en 2003 et complétée en 2008, la déclaration d'insaisissabilité permet à l'entrepreneur individuel de mettre son patrimoine personnel à l'abri des créanciers professionnels. La déclaration d'insaisissabilité est ouverte aux personnes physiques soit immatriculées au registre du commerce et des sociétés, ou au répertoire des métiers, ou encore exerçant une activité agricole ou indépendante. 
  
Il est à noter que les personnes qui exercent leur activité dans le cadre d'une société ne peuvent pas bénéficier de ce régime.    La déclaration d'insaisissabilité porte sur la résidence principale quelle que soit sa valeur, mais également sur tous les autres biens fonciers, bâtis ou non, qui ne sont pas affectés à l'usage professionnel de l'entrepreneur individuel.  
Cette déclaration d'insaisissabilité doit revêtir la forme d'un acte notarié. Elle doit également contenir la description détaillée du bien, ainsi qu'indiquer leur caractère propre, commun ou indivis. Lorsque l'entrepreneur individuel n'est pas immatriculé au registre du commerce ou au répertoire des métiers, le notaire effectuera une publicité, dans un journal d'annonces légales, du département où l'entrepreneur individuel exerce son activité. 
  
Dans tous les cas, le notaire fera effectuer une publicité de cette déclaration d'insaisissabilité aux services de la publicité foncière." 
Le conseil régional des notaires de la cour d'appel de Rennes vous a présenté la minute du notaire.

Bibliographie

          thèse de Alber Vin, La clause d’insaisissabilité

 

    L’insaisissabilité du bien de famille, rapport présenté au cercle d’études sociales de Bayonne, par Louis Etcheverry.